Le Projet Aladin au Parlement allemand pour le lancement d’une fondation européenne sur les Accords d’Abraham

À l’invitation du parlementaire allemand Armin Laschet, la présidente et le directeur exécutif du Projet Aladin, Leah Pisar et Abe Radkin, ont participé à une réunion au Bundestag, le 5 septembre 2022, pour le lancement d’une fondation européenne dont l’objectif est de promouvoir les Accords d’Abraham et les partenariats de la société civile au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. L’idée d’une telle fondation a été élaborée au cours des réunions qui se sont tenues lors du Dialogue de Tanger, en juin 2022, entre des participants de haut niveau des Émirats arabes unis, du Bahreïn, du Maroc, d’Israël, d’Allemagne, de France, du Royaume-Uni et des États-Unis.

Un groupe de hauts responsables politiques allemands, dont l’ancienne présidente du Bundestag, Rita Süssmuth ; l’ancienne ministre de l’Éducation, Annette Schavan ; des diplomates de haut rang du Bahreïn, des EAU et d’Israël, ainsi que des hauts représentants de plusieurs entreprises allemandes, figuraient parmi les participants à l’évènement qui s’est déroulé dans les locaux de la présidence du Parlement allemand.

Armin Laschet, ancien ministre-président de la Rhénanie-du-Word-Westphalie et actuel vice-président de l’Assemblée parlementaire du Conseil d’Europe, a présidé la réunion. Dans son discours d’ouverture, il a expliqué la nécessité d’une organisation qui encouragerait les gouvernements et les partis politiques européens à soutenir l’établissement de relations diplomatiques entre Israël et les pays arabes, et qui mettrait en œuvre des projets favorisant la coopération entre les organisations de la société civile au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.